Et si le Bicarbonate était un produit miracle dans le bateau ?

Et si le Bicarbonate était un produit miracle dans le bateau ?

12 mai 2018 3 Par Annie Lacarin

Tout a commencé par un WC bouché dans le bateau, c’est la m… Que faire ?

Bon d’accord, réponse normale… déboucher. Encore mieux : prévoir plutôt que guérir : comment ne pas les boucher ?

2 choses altèrent ces conduites du bateau :

1- l’utilisation du PQ. A moins d’investir dans du PQ spécial à dissolution rapide, le papier WC est fait pour bien résister à l’eau et a une particulière malignité pour s’accrocher à la vanne de sortie et former un bon bouchon… Furet ou Karsher à bonne pression sont alors nécessaire, sans garantir le résultat. Donc première mesure : avoir toujours un sac en plastique dans les WC pour recueillir ces précieux papiers afin de les jeter dans la poubelle du premier port venu

2- la formation de dépôts minéraux dans les tuyaux. Et cela se fait très vite. Car, soyons trivial jusqu’au bout, l’urine réagit avec l’eau de mer et fait précipiter les minéraux dans nos canalisations. En 1 an seulement nous avions un anneau de plus de 1cm d’épaisseur dans tous nos tuyaux d’évacuation WC.

Pour avoir essayé bien des produits et des plus nocifs pour la nature (je demande pardon à la nature, j’étais vraiment excédée) rien ne marche vraiment SAUF  le bicarbonate de soude associé au vinaigre blanc. Nous avons simplement vidé les canalisation au maximum, fermé les vannes, versé du vinaigre pour noyer les tuyaux jusqu’à revenir dans la cuvette, puis ajouté quelques cuillers de bicarbonate de sodium (attention cela mousse beaucoup et dégage des vapeurs). Nous avons laissé agir toute la nuit et le matin venu, nous avions une cuvette de WC impeccable et sans odeur. Un bon rinçage des tuyaux à l’eau de mer et le système était comme neuf.

Seule la tuyauterie d’un WC bien encrassé a dû être démontée car les morceaux de ce qui ressemblait à du calcaire (?) étaient si gros qu’ils passaient difficilement les courbes. Démontés, rincés à l’eau très chaude nous avons eu très vite raison de nos difficultés.

Nous nous sommes donc demandés les qualités que cachaient ce fameux bicarbonate de sodium… Bingo, il est utilisable sans impact sur l’environnement dans une multitude de fonctions.

Depuis je l’utilise :

  • dans mes pâtisseries avec du jus de citron pour remplacer la  levure chimique (le gout de citron disparait dès que le bicarbonate se met à faire des bulles)
  • mélangé à l’eau de mes pois chiches que je fais tremper (plus de problèmes intestinaux)
  • avec un peu d’eau oxygénée pour me frotter doucement les dents et les gencives (plus de problèmes de tartre et de gencives saignantes..; mais parlez en avec votre dentiste pour savoir si cela vous est bien approprié)
  • permet d’atténuer les aigreurs d’estomacs
  • et j’en passe

J’ai cherché sur Internet les différents usages de ce produit si simple et quasi miraculeux et j’ai appris ainsi comment éviter l’usage de produits chimiques polluants et souvent perturbateurs endocriniens que nous rencontrons dans tous les produits courants. Nous, marins ne devons-nous pas être les garants de la nature qui nous entoure ?

Je vous laisse juge, cliquez sur le livre pour y accéder Les Merveilleux Bienfaits du Bicarbonate de Soude” (ils m’ont dit que vous bénéficieriez d’une réduction)

 


 

(non ce n’est pas moi qui l’ai écrit, mais c’est un livre sponsorisé qui vaut vraiment le coup)